Un parc animalier pour prédateurs dans les Pyrénées Orientales en 2020

Avis aux amateurs, un nouveau parc animalier consacré exclusivement aux prédateurs et baptisé EcoZonia verra bientôt le jour dans les Pyrénées Orientales. Ce projet est conduit par Cyril Vaccaro, grand passionné des animaux et spécialiste des carnivores, inspiré par ses nombreux voyages dans diverses réserves naturelles à travers le monde. La sauvegarde des animaux, la participation aux programmes d’élevage et de réintroductions des espèces dans leurs milieux naturels en sont les principaux enjeux.

EcoZonia sera implanté sur un site de 20 hectares, à Cases-de-Pènes, petit village de la vallée de l’Agly. Comme son nom le suggère, le parc sera départagé en plusieurs « écozones » ou territoires dont le Kraï du Primorié, clin d’œil à une région situé à l’extrême est de la Russie ; Lambayeque, une province du Pérou ; le parc W, une vaste zone naturelle perdue entre le Bénin, le Burkina Faso et le Niger ; Shan, une région méconnue de la Birmanie ; et une ferme catalane typique.  Selon les prévisions, le Kraï du Primorié d’Ecozonia devra ouvrir en 2020 suivie des autres zones les années suivantes. Les futurs occupants de ce parc animalier seront les panthères de l’amour, ours, lynxs, chats-léopards, tigres, gloutons, putois de Sibérie et d’autres espèces de prédateurs parmi les plus féroces au monde. Des chambres haut de gamme seront aménagées pour l’accueil des visiteurs. La sensibilisation des visiteurs et les levées de fonds font partie intégrante des actions du parc. Environ 25 emplois sont à la clé.