Protection environnementale : bientôt inscrite dans l’article 1 de la Constitution Française

Nicolas Hulot, l’actuel ministre de la Transition écologique n’est pas peu fier de son exploit, celui de faire inscrire la protection de l’environnement dans l’article 1 de la Constitution Française très prochainement. Il a annoncé la nouvelle mercredi en affirmant que ce projet de loi est bien soutenu par l’Exécutif et fera donc partie des changements à effectuer lors de la réforme constitutionnelle voulue par Emmanuel Macron. Le président de l’Assemblée Nationale, François de Rugy et les députés de la majorité et certains groupes parlementaires ont d’ailleurs déclaré être en faveur de cette inscription.

Si initialement, le gouvernement souhaitait inclure la lutte contre le changement climatique à l’article 34 de la loi, Nicolas Hulot et ses amis écologistes et même le Conseil d’Etat l’ont jugé peu significatif. C’est avec joie qu’ils ont accueilli la nouvelle. La protection de la biodiversité et l’action contre le changement climatique sont les principaux points que tous veulent voir inscrits dans cet article premier du texte fondateur de la Ve République. Le Sénat et l’Assemblée Nationale pourront bientôt exprimer leurs prérogatives. Il faudra attendre le 10 juillet, date de la séance plénière dédiée à ce projet de loi constitutionnel à l’Assemblée pour en savoir plus.