A quelle saison faut-il visiter le Japon ?

Le Japon voit en ce moment passer une période de très grande canicule qui affecte dangereusement la population mais aussi les touristes ayant choisi l’été pour découvrir le pays du soleil levant. Ces derniers étant de plus en plus nombreux, une question se pose alors : quelle est la meilleure saison pour visiter le Japon ?

Le printemps

Le printemps est la saison reine. Un peu partout dans le monde, c’est au printemps que les températures sont les plus supportables. Ce qui se vérifie un peut partout se vérifie également au Japon. Les températures sont douces et l’ensoleillement est très généralement au rendez-vous. Mais ce qui fait du printemps la reine des saisons pour voyager au Japon : c’est l’éclosion des cerisiers en fleurs. En effet, chaque année de début à mi-avril, des milliers d’arbres à fleurs roses illuminent l’archipel et offrent un spectacle époustouflant. Les japonais sont très nombreux à sortir les admirer : c’est le Hanami. Malgré un prix des billets plus élevé, le printemps est sans-doute la meilleure des saisons pour aller au Japon

L’été

Comme vous vous en doutez certainement, l’été japonais est parfois très rude. Une humidité qui avoisine les 60% un peu partout dans l’archipel et des semaines de canicules qui ne descendent pas en dessous des 35 degrés (avec des pics à 40 degrés). Rude mais pas impossible ! Si vous êtes un amoureux de la nature et que vous souhaitez partir à la découverte des montagnes, des forêts ou des plages japonaises, alors l’été peut s’avérer être une saison de choix pour vous. Surtout que les prix des billets d’avion sont loin d’être exorbitants. A vous l’aventure !

L’automne

Comme le printemps, l’automne est la seconde saison à privilégier pour un voyage au Japon. Le décor y est tout aussi somptueux et les prix beaucoup plus avantageux qu’au printemps. Que vous ayez décidé de découvrir le Japon avec un guide ou en solo, l’automne vous ravira par ses magnifiques couleurs ! Les feuilles d’érables se colorent partout de teintes rouges et jaunes et offrent un spectacle magnifique. On appelle cela les Momiji et le contraste avec les temples de la ville de Kyoto est tout simplement magnifique. Une ambiance magique.

L’hiver

Ouh qu’il est froid l’hiver japonais ! Et contrairement à l’été, le climat est alors véritablement sec. La rudesse de l’hiver va dépendre des années. Quand il est parfois très supportable avec un bon manteau et des gants, il devient vraiment glaçant certaines années. Un bon point néanmoins : malgré une très faible population chrétienne, les japonais adorent la fête de Noël et n’hésitent pas à illuminer les grandes villes. Ainsi Tokyo est magnifique entre décembre et janvier et on aime se balader la nuit entre les grandes avenues pour admirer les illuminations de fin d’année.